MONTRÉAL, QUÉBEC – (NEWSFILE – Le 25 avril 2018) – Les Technologies Peak Positioning inc. (CSE: PKK) (« Peak » ou la « Compagnie ») annonce que la Compagnie et ses partenaires chinois ont rencontré les exigences financières demandées par le « Wuxi Municipal Financial Affairs Office » (« WMFAO ») pour la mise en place de Asia Synergy Financial Capital (« ASFC »), la filiale de services financiers de la Compagnie.

Suite à la récente approbation des actionnaires proposés de ASFC par le WMFAO et, tel que demandé par le WMFAO, la Compagnie et ses partenaires ont transféré collectivement 100M yuans (environ 20M $CDN) dans un compte en fidéicommis spécifique afin de démontrer clairement que les exigences financières minimales requises pour créer et opérer une compagnie de services financiers ont été rencontrées.

La Compagnie et ses partenaires vont maintenant recevoir un certificat du WMFAO déclarant qu’ils sont autorisés à créer une compagnie dûment admissible à fournir des services financiers aux entreprises en Chine. La Compagnie et ses partenaires ont maintenant préparé les documents requis pour l’enregistrement de ASFC qu’ils déposeront auprès du « State Administration for Industry and Commerce » avec le certificat du WMFAO dès qu’il sera reçu.

Peak embauche un contrôleur financier pour ses opérations en Chine.

Peak annonce également que la Compagnie a embauché M. Bin Xu en tant que contrôleur financier de ses filiales chinoises. M. Xu est un CPA, CGA et possède un MBA de HEC Montréal (anciennement l’École des hautes études commerciales). Il a débuté sa carrière professionnelle il y a 10 ans en tant qu’auditeur chez Ernst and Young à Shanghai et a passé 4 ans comme directeur financier d’une entreprise internationale d’exportation de vêtement basée à Shanghai. Depuis son arrivée à Montréal en 2015, il a travaillé comme analyste financier chez BNP Paribas Canada avant de se joindre à Peak. Sa connaissance du mandarin, de l’anglais et du français, son expérience antérieure comme auditeur et sa connaissance du commerce international font de lui le candidat idéal pour jouer ce rôle clé dans l’évolution des opérations de Peak en Chine. M. Xu va travailler en étroite collaboration avec le chef des opérations des filiales, M. Liang Qiu, et se rapportera à M. Jean Landreville, le chef des opérations financières de Peak au Canada.

À propos de Les Technologies Peak Positioning inc. :

Les Technologies Peak Positioning inc. est une société de gestion de portefeuille en TI dont la mission est d’assembler, de financer et de gérer un portefeuille comprenant des actifs et des sociétés à haut potentiel de croissance opérant dans les secteurs économiques les plus effervescents en Chine, tels que le fintech, le e-commerce et les services infonuagiques. Peak se veut un conduit qui permet aux investisseurs nord-américains de prendre part à la continuelle numérisation des secteurs industriels chinois par l’entremise des dernières avancements technologiques. Pour plus d’information : http://www.peakpositioning.com

Pour toute information communiquez avec:

Cathy Hume

Chef de la direction

CHF Capital Markets

Tél.: 416-868-1079 poste : 231

Courriel: cathy@chfir.com

Ou

Johnson Joseph

Président et chef de la direction

Les Technologies Peak Positioning inc.

Tél.: 514-340-7775 poste : 501

Courriel: investisseurs@peakpositioning.com

Déclarations prospectives :

Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs, y

compris des déclarations relatives à l’activité commerciale et aux stratégies d’affaires, aux plans et perspectives, qui se définissent par l’utilisation de termes tels que « anticiper », « croit », « pourrait » , »devrait », « s’attend », « prévoit », « estime », « anticipe », « espère » ou autres variantes comparables. Ces énoncés sont fondés sur l’information disponible au moment où ils sont formulés, sur des hypothèses établies par la direction et sur les attentes de la direction, agissant de bonne foi, à l’égard d’événements futurs, et ne constituent pas une garantie de résultat. Les énoncés prospectifs sont aussi sujet, de par leur nature, à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses. Sauf dans la mesure requise par les lois sur les valeurs mobilières, la Société n’a aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour refléter de nouvelles informations, de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances. Par conséquent, il est recommandé aux lecteurs d’analyser et d’évaluer prudemment ces énoncés prospectifs.