Peak dépose ses résultats de fin d’année 2018 ainsi que ses faits saillants opérationnels

Montréal, Québec (Newsfile Corp. – April 18, 2019) – Les Technologies Peak Positioning inc. (CSE: PKK) (« Peak » ou la « Compagnie ») annonce ses résultats financiers et présente ses faits saillants pour l’année terminée le 31 décembre 2018. Tous les montants sont en dollars canadiens.

 

Faits saillants financiers:

  • Revenus totaux de 1,68M $
  • Perte nette de 3,61M $
  • Réduction de 1,8M $ de dettes résultant de la cession de débentures pour l’exercice de bons de souscription
  • Actifs totaux de 24,68M $
  • 760 000 $ de levée de fonds sous forme de financement par placement privé

 

Faits saillants opérationnels:

  • Création de la filiale de services financiers ASFC
  • Plus de 1 500 prêts accordés à des PME chinoises par ASFC
  • Deux prêteurs non liés à Peak ont rejoint ASFC sur la plateforme « Cubeler Lending Hub »
  • Premières transactions effectuées par des prêteurs non liés à Peak sur la plateforme « Cubeler Lending Hub »
  • Améliorations continues de la plateforme « Cubeler Lending Hub » par l’inclusion de l’analyse de crédit basée sur l’intelligence artificielle, le support pour les plateformes de paiement mobile WeChat Pay et Alipay
  • Création de la filiale ASCS
  • L’aquisition des opérations de Wenyi Financial Services Ltd. par ASCS

 

Revue de 2018:

L’année 2018 aura été, pour Peak, celle où elle est devenue une compagnie capable d’avoir un impact sur l’industrie du prêt pour les petites et moyennes entreprises en Chine. Plusieurs étapes, tel que mentionné ci-devant, ont été réalisées durant l’année qui confirment que Peak et ses filiales sont positionnées pour ce faire. La Compagnie a atteint la majorité de ses objectifs pour l’année et a même su prendre avantage d’une opportunité d’affaires inattendue qui a conduit à la création d’une nouvelle filiale et à une nouvelle source de revenus.

 

Le premier item sur la liste des choses à faire était la mise en place d’une compagnie de services financiers entièrement sous licence. Ce jalon a été réalisé par la création de Asia Synergy Financial Capital (« ASFC ») durant le deuxième trimestre de 2018. Suite au lancement de ASFC, la Compagnie est devenue une des rares entreprises étrangères à contrôler une compagnie de services financiers de pleine exercice en Chine. ASFC a la capacité de prêter et de fournir des services financiers aux entreprises et aux consommateurs. En un peu plus de sept mois d’opérations, ASFC a accordé plus de 1 500 prêts à des PME chinoises, sans encourir une seule incidence de mauvaise créance.

 

Après le lancement de la plateforme « Cubeler Lending Hub » en Chine au cours du deuxième trimestre de 2017, la filiale de Peak, Asia Synergy Data Solutions (« ASDS ») a accueilli sur la plateforme en 2018 deux prêteurs non liés à Peak. Ces prêteurs ont fourni de précieux commentaires qui ont contribué à l’amélioration continue de la plateforme pour mieux rencontrer les besoins de l’industrie du prêt en Chine.

 

Les principales améliorations faites sur Cubeler en 2018 ont été l’inclusion de l’analyse de crédit basée sur l’intelligence artificielle pouvant prendre en considération plusieurs variables financiers, de médias sociaux et autres, et le support pour les deux plateformes de paiement mobile les plus populaires en Chine. À la fin de 2018, les nouveaux prêteurs sur Cubeler avaient effectué leurs premières transactions sur la plateforme et Cubeler était en voie d’être reconnue comme étant une plateforme qui aide les prêteurs à trouver, qualifier et prêter aux PME chinoises, tout en minimisant leurs risques de mauvaise créance.

 

Hormis la création de ASFC, l’événement le plus significatif survenu en 2018 pour la Compagnie a été le transfert des opérations de Wenyi Financial Services Ltd. (« Wenyi ») à la filiale Asia Synergy Credit Solutions (« ASCS ») de Peak, qui a été créée spécifiquement pour cette transaction. Le transfert des opérations de Wenyi a permis à ASCS, 1) de créer des relations avec des prêteurs dont les prêts étaient administrés par Wenyi en date du transfert et, 2) de poursuivre les discussions entre Wenyi, Wuxi Union SME Guarantee Co. Ltd (« Wuxi Union ») et Wuxi Rural Commercial Bank (« WRCB »). ASCS a éventuellement conclu une entente à trois avec Wuxi Union and WRCB par laquelle Wuxi Union va garantir les prêts de WRCB qui seront administrés par ASCS jusqu’à l’ordre de 1 milliard de dollars. La source de revenus générée par les services de ASCS seront d’environ 6% en frais annuels sur la valeur des prêts qu’elle administre.

 

La Compagnie a terminé l’année 2018 avec un total de quatre filiales opérationnelles (AST, ASDS, ASFC and ASCS). Chacune d’elles comble un besoin spécifique dans l’industrie du prêt en Chine, ASFC, accorder des prêts; ASDS, fournir une technologie de pointe pour rendre les prêts plus sécures et efficaces; ASCS, fournir aux banques et prêteurs des services complets d’impartition de prêts; AST, offre une solution de financement de bons de commande. La majorité de la R&D ayant déjà été réalisée, la Compagnie est d’avis qu’elle est bien positionnée pour commencer à avoir un impact sur l’industrie du prêt en Chine.

 

Perspective pour 2019:

La Compagnie va chercher à réutiliser la plateforme d’approvisionnement de produit Gold River de AST en offrant des services de financement de bons de commande et en référant de telles demandes à la plateforme « Cubeler Lending Hub ». Les attentes de la Compagnie pour 2019 sont :

 

  • que ASFC continu à fournir des revenus stables et prévisibles à la Compagnie;
  • que AST commence à contribuer lentement à procurer une source de revenus au cours du deuxième trimestre; et
  • que ASDS at ASCS représentent de plus en plus un plus fort pourcentage des revenus de la Compagnie.

 

ASCS et ASDS devraient être en mesure de conclure des ententes avec des banques et des compagnies d’assurance ayant une portée nationale et d’accroître leurs offres de services au-delà de la province du Jiangsu.

 

Étant donné que le capital disponible sur « Cubeler Lending Hub » continue à augmenter avec l’expansion attendu dans d’autres marchés chinois, il sera de plus en plus important de trouver des emprunteurs de qualité pour s’assurer qu’un manque d’emprunteurs ne gênera pas la capacité de la Compagnie à générer des revenus. Ceci n’est qu’une des raisons qui fait en sorte que la Compagnie continue à poursuivre la mise en place d’une entente avec au moins une institution financière canadienne pouvant offrir des garanties au Canada pour des prêts faits à des filiales canadiennes opérant en Chine. Un tel accord permettrait, non seulement d’accéder à un basin d’emprunteurs requérant des prêts moyens plus élevés, mais également de positionner la Compagnie, du point de vue des gouvernements chinois et canadiens, comme un véritable pont pour le développement des affaires des deux pays.

 

Résumé des résultats financiers pour l’exercice 2018:

La Compagnie a généré des revenus de 1 679 569 $ presque exclusivement avec ASFC (comparativement à 7 475 402 $ en combinant les ventes de produits de matières premières et quelques services financiers au cours de l’exercice 2017). La différence significative de revenus entre les exercices 2017 et 2018 peut être expliquée par le changement du plan d’affaire de la Compagnie, qui est passé de transactions de ventes de matières premières ayant des revenus et des coûts plus élevés, produisant de faibles marges bénéficiaires, à des transactions de services financiers générant des revenus moins élevés, mais avec des marges de profits plus élevés.

 

Les dépenses (à l’exclusion du coût des ventes) de l’année 2018 totalisent 5 290 454 $, comparativement à 3 499 265 $ en 2017.

 

La perte nette de l’année se chiffre à 3 608 920 $ comparativement à de 3 456 230 $ en 2017. Lorsqu’on ne tient pas compte des éléments hors trésorerie, tels l’amortissement des immobilisations, la baisse de valeur des actifs intangibles et la rémunération à base d’actions ce montant s’établit à 1 297 622 $ en 2018 comparativement à 2 251 429 $ en 2017. Les détails des résultats financiers de la Compagnie pour l’année 2018 se retrouvent dans les « Audited Consolidated Financial Statements and Management’s Discussion and Analysis (MD&A) » pour les périodes de douze mois terminés les 31 décembre 2018 et 2017, disponibles sur www.sedar.com.

 

À propos de Les Technologies Peak Positioning Inc. :

Les Technologies Peak Positioning Inc. est une société de gestion de portefeuille en TI dont la mission est d’assembler, de financer et de gérer un portefeuille comprenant des actifs et des sociétés à haut potentiel de croissance opérant dans les secteurs économiques les plus effervescents en Chine, tels que la fintech, le e-commerce et les services infonuagiques. Peak se veut un conduit qui permet aux investisseurs nord-américains de prendre part à la continuelle numérisation des secteurs industriels chinois par l’entremise des derniers avancements technologiques. Pour plus d’informations : http://www.peakpositioning.com

 

Pour toute information, communiquez avec :
CHF Capital Markets Les Technologies Peak Positioning inc Twitter: @PeakPositioning
Cathy Hume, Chef de la direction Johnson Joseph, Chef de la direction Facebook: @peakpositioning
416-868-1079 poste : 231 514-340-7775 poste : 501 LinkedIn: Peak Positioning
cathy@chfir.com investors@peakpositioning.com YouTube: Peak Positioning

 

 

Déclarations prospectives :

Certains énoncés formulés dans le présent communiqué de presse sont des énoncés prospectifs, y compris des déclarations relatives à l’activité commerciale et aux stratégies d’affaires, aux plans et perspectives, qui se définissent par l’utilisation de termes tels que « anticiper », « croit », « pourrait »,      « devrait », « s’attend », « prévoit », « estime », « anticipe », « espère » ou autres variantes comparables. Ces énoncés sont fondés sur l’information disponible au moment où ils sont formulés, sur des hypothèses établies par la direction et sur les attentes de la direction, agissant de bonne foi, à l’égard d’événements futurs, et ne constituent pas une garantie de résultat. Les énoncés prospectifs sont aussi sujet, de par leur nature, à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses. Sauf dans la mesure requise par les lois sur les valeurs mobilières, la Société n’a aucune obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour refléter de nouvelles informations, de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances. Par conséquent, il est recommandé aux lecteurs d’analyser et d’évaluer prudemment ces énoncés prospectifs.